Aller au contenu principal

LES NÉGOCIATIONS ENTRE L’OUGANDA ET LE RWANDA SE TERMINENT DANS UNE IMPASSE.

Lors du dernier sommet quadripartite des chefs d’état d’ANGOLA, RDC, RWANDA et OUGANDA Il a été décidé que Kampala et Kigali continueraient d’échanger des informations qui permettraient de vérifier les allégations formulées.
Plus tôt dans la journée, la chaîne de télévision publique rwandaise a tweeté que « 130 Rwandais actuellement détenus dans les prisons ougandaises devraient être libérés dans les prochaines semaines », a déclaré le ministre ougandais des Affaires étrangères, Kutesa, à la 4e commission ad hoc. « 

La réunion virtuelle de la commission ad hoc pour la normalisation des relations entre l’Ouganda et le Rwanda s’est terminée jeudi soir sans prise de position, notamment sur l’ouverture du poste frontière de Gatuna.

Cette réunion était la première de la commission depuis le quatrième sommet quadripartite des chefs d’État du président Museveni, du Rwanda Paul Kagame, de l’Angola Joao Laurenco et de la RDC Felix Tshisekedi le 21 février à la frontière de Katuna / Gatuna.

La réunion a commencé vers midi, selon des sources diplomatiques proches du dossier, censée se prononcer sur un projet de plan de réouverture de la frontière.

Le ministre des Affaires étrangères, Sam Kutesa, a présidé la réunion de vidéoconférence, à laquelle ont également assisté la délégation du Rwanda dirigée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Vincente Biruta, et le vice-Premier ministre de la RD Congo, Gilbert Kankonde Malamba, et le ministre angolais des Relations extérieures, M. Tete Antonio.

« La position de l’Ouganda lors de la réunion était que la frontière s’ouvre alors que les questions soulevées par Kigali sont discutées , mais le Rwanda a rejeté avec véhémence la position de l’Ouganda », ont déclaré des sources proches de Kampala sous couvert d’anonymat, car seul le ministre des Affaires étrangères, Kutesa, est mandaté pour commenter la question.

Un projet de communiqué de la réunion a déclaré qu’il avait été résolu par la suite que Kampala et Kigali continueraient d’échanger des informations qui permettraient de vérifier les allégations formulées et de travailler à la mise en œuvre des paragraphes 4 et 5 du communiqué des quatrième sommet quadripartite des chefs d’État qui a eu lieu le 21 février 2020.

ANGLO CONGO.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :