Aller au contenu principal

FCC- CACH: LE POINT DE NON RETOUR.

TRIBUNE DE BASILE KANDA.

FCC- CACH: LE POINT DE NON RETOUR.

La saga politique de la Rd Congo continue son bonhomme de chemin.
Hier samedi sous le soleil brûlant des hauteurs de la commune de Ngaliema un événement majeur s’y passait.

Après le conseil des Ministres du vendredi qui s’est terminé en eau de boudin après les révélations du VPM du budget sur la transmission en amont des avis du gouvernement sur la proposition des lois des deux députés Fcc par le VPM en charge de la justice et garde des sceaux et ce, sans en informer le conseil, le premier ministre ou le Président de la Republique alors que le ministre en charge de la justice voulait que des discussions soient entamées sur le dossier le pot aux roses a été découvert et le Chef de l’Etat a tout simplement coupé sa connection en déplorant le manque de sincérité de ces partenaires de l’autre bord.

Les conséquences juridiques de cet acte du reste répréhensible ne s’est pas fait attendre et 24 heures après le Ministre a été conduit manu militari à la cour de cassation pour y être entendu.

Le Fcc dont celui ci est l’émanation a déployé les gros moyens pour la libération de leur bonze.
Tous ou presque ont défilé devant l’entrée de la cour sans y avoir accès.
Des menaces de tout genres ont été formulées et même ceux ci ont crié à la.dictature allant jusqu’à avoir une mémoire amnésique pour oublier le traitement qu’ils ont réservé pendant 18 ans au peuple congolais dans son ensemble.

Après la menace de demission du 1er ministre qui a pesé dans l’équilibre deja largement entamé des institutions du pays, le Ministre Tunda a été relaxé tard dans la soirée.
Plusieurs questions se posent autour de ce saga.

  1. Pourquoi l’avoir interpellé avec fracas si les preuves de sa culpabilité n’étaient pas avérées ?
  2. Que ce qui aurait poussé l’Avocat General qui a auditionné le Ministre de le relaxer. Est ce la pression extérieure ou les éléments de droit.
    Dans tout les cas, ceci dénote encore de la fragilité de notre appareil judiciaire.
  3. Comment expliquer que pendant toutes ces tractations l’autorité morale du Fcc est resté injoignable?
    Ceci nous pousse à comprendre que l’arrestation de son ministre était prémédité et qu’il était au courant.
    Si tel est le cas alors les bonzes du Fcc doivent se poser des questions sur la capacité de leur chef à les protéger aveuglément en cas d’erreur.
  4. Il y a encore une chance à donner à cette coalition de pacotille ?
  5. Quel sera le scénario en cas de rupture de la coalition. Qui gagne et qui perd quand on sait qu’en politique les intérêts priment souvent sur la raison?
  6. Enfin, avec la persistance de cette crise qui influe sur le quotidien du peuple congolais la grande crainte se situe à deux niveaux:
  • une insurrection populaire qui va soit balayé tout le monde pour mettre en place un nouveau leadership ou soit qui va mettre en fuite et en débandade ceux qui ont fait souffrir ce peuple et qui veulent se cramponné au pouvoir non pour faire amende honorable mais pour préserver leurs acquis.
  • l’armée et encore l’armée qui pourra décider de jouer à l’arbitre pour mettre fin au supplice du peuple en choisissant le camps du peuple comme ça été récemment le cas au Soudan.
    Ça se murmure déjà à leur niveau et les bruits des bottes sont à nos portes.

Dans tous les cas des figures, l’expérience de la coalition à la congolaise a montré ces limites et a été en soit une piètre expérience.

Il est grand temps que le Chef de l’État mette un terme à cette coalition qui t’a voir l’ampleur des retombées et leur gestion.

LE PEUPLE CONGOLAIS A TANT SOUFFERT ET IL MERITE MIEUX.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :