Aller au contenu principal

Kongo Central: la Cour constitutionnelle appelle le gouverneur Atou Matubuana à démissionner

La Cour Constitutionnelle a demandé au gouverneur du Kongo Central Atou Matubuana Nkuluki de déposer sa lettre de démission au président de la République. La haute Cour a, dans courrier lui a envoyéexpliqué que la motion de la défiance votée contre lui en date du 4 décembre est exécutoire après l’interprétation faite le 29 mai suite à l’imbroglio qui a suivi ledit vote.

Le procureur près la Cour Constitutionnelle annonce que le refus  exposera le concerné à la rigueur de la loi.

 » En application de l’article 94 de la loi organique 13/026 du 15 octobre 2013 portant organisation et fonctionnement de la Cour constitutionnelle qui stipule je cite: « les arrêts de la Cour sont publiés au journal officiel, ils sont directement exécutoires, le procureur en poursuit l’exécution », je vous enjoins de déposer votre démission au président de la République, Chef de l’État, et de cesser d’exercer les fonctions de gouverneur de la province du Kongo Central »,  peut-on lire dans une correspondance du 13 juillet du parquet près la Cour constitutionnelle.

Cependant, le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières  » est invité à désigner l’intérimaire en vue d’assurer la continuité de services publics conformément à l’article 160 alinéa 4 de la loi numéro 064/006 du 9 mars 2004 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales telle que modifiée et complétée à ce jour ».

Le Kongo Central a sombré dans une période de crise institutionnelle depuis le scandale sexuel du 25 août qui impliquait le vice-gouverneur Justin Luemba Makoso et l’assistante du gouverneur, Mimi Muyita. Atou Matubuana et son adjoint ont été suspendus puis réhabilités, le vendredi 29 novembre, par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et des Affaires coutumières.

Après le désordre orchestré par les députés à l’Assemblée provinciale du Kongo Central, le jour de l’examen de la motion du député Masumu,  empêchant ainsi le déroulement de la plénière, un groupe de 24 élus s’était retiré à l’hôtel Bilolo, dans la commune Kinkanda pour voter pour la déchéance du gouverneur Atou Matubuana Nkuluki à l’insu de 17 autres restés au siège de l’organe délibérant.

Les gouverneurs du Kwango, Maï-Ndombe et Kasaï-Central vient également d’être remplacés par les intérimaires suite aux motions de défiance.

Dans la meme catégorie

Actualite.cd

RDC: l’entretien des routes de desserte agricole au menu des échanges entre les élus du Nord-Kivu et le ministre du développement ruralPolitique

Atou Matubuana. Photo droits tiers.

Kongo Central: la Cour constitutionnelle appelle le gouverneur Atou Matubuana à démissionnerPolitique

Ph. Droits tiers

RDC : avec le numéro d’enregistrement européen 3133186-5, la NGT autorisée à exercer sur le sol européenPolitique

Photo ACTUALITE.CD.

Marche Lamuka : le Gouvernement condamne la violation de l’état d’urgence et la volonté « délibérée » d’exposer la population au COVID-19Politique

Police Nationale Congolaise. Ph/Actualite.cd

Kwilu : la police a étouffé la marche prévue à Bandundu-villePolitique

Police Nationale Congolaise, faisant usage de gaz lacrymogène pour disperser des manifestants. Ph/Actualite.cd

Marche Lamuka : le BCNUDH promet une action en justice après l’agression d’un de ses cadres par la police à KinduPolitique

Police Nationale Congolaise. Ph/Actualite.cd

Sud-Kivu : un important dispositif policier empêche la tenue de la marche à BarakaPolitique

Manifestants anti-Malonda. Ph/ Actualite.cd

Marche Lamuka : à Kindu, la police a dispersé les manifestants par motif qu’ils n’auraient pas respecté l’itinérairePolitique

Moïse Katumbi Chapwe, un des leaders de la plateforme Lamuka

Katumbi justifie le report de la marche au Katanga : « des gens ont planifié de perpétrer un massacre pendant notre marche »Politique

Jean Pierre Bemba/Photo ACTUALITE.CD.

Marche anti-Malonda : Jean-Pierre Bemba juge la désignation de Ronsard Malonda “frauduleuse, non-consensuelle et non transparente”Politique

ACTUALITE.CD est un média du Groupe Next Corp.

Spécialisé en informations politiques, sécuritaires et économiques, ACTUALITE.CD a été créé le 4 aout 2016.

ACTUALITE.CD – Next Corp.
32 A, Avenue Tombalbaye. Kinshasa/Gombe
Tél: +243999136373

Directeur Général

Patient LIGODI

Régie commerciale

Miss BANGALA

Raissa Tshikandama

sales@actualite.cd

+243998219821

Conception web

Joyce FINUNU

Design & Production

Deldique Nsasi

Caricature

Kash

Rédaction centrale

Patrick MAKI

Pascal Mulegwa

Auguy Mudiayi

Prisca Lokale

Japhet TOKO

Stanys BUJAKERA

Michel TOBO

Ange KASONGO

Desk Eco et Dév. durable

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :