Aller au contenu principal

URGENT: Un informateur va être nommé sous peu par Félix Tshisekedi en RDCONGO

URGENT: Un informateur va être nommé sous peu et tout va être fait comme le prévoit la Constitution de la RDCONGO

Avis d’expert sur 2020 qui est l’an « Zero » de la mandature de SEM Félix Antoine Tshisekedi à la tête de la Présidence de la République Démocratique du Congo :

En effet, nous apprenons à l’instant même que les accords politiques qui liaient les deux plateformes électorales « CACH » et « FCC » viennent d’être caduque. Mutatis Mutandidis, tous les accords opportunistes qui portaient les sceaux des alliances entre les différents partis politiques membres de ces corporations politiques sont aussi caduque c’est y compris les accords qui étaient négociés au sein de la plateforme politique « CACH » entre L’UDPS et l’UNC.

Nous nous retrouvons à l’a zéro de la mandature de SEM Félix Antoine Tshisekedi, Chef de l’État à la magistrature suprême de la République Démocratique du Congo.

Un informateur va être nommé sous peu et tout va être fait comme le prévoit la Constitution de la République Démocratique du Congo sans une présence arrogante et méprisante des anciens dirigeants du régime criminel de l’afdl au Congo !

Compte tenu du fait qu’en 2018, aucune force politique, n’avait pu obtenir à elle seule, la majorité parlementaire, ni l’atteinte de la barre de 100 députés nationaux à l’Assemblée Nationale, les différents partis politiques vont être sollicités pour construire des nouvelles formes d’existence politique !

Sur le plan du droit constitutionnel qui régit la gestion de la chose publique en République Démocratique du Congo, sur le plan de la légalité les plateformes politiques « FCC » et « CACH » sont des fictions légales qui n’existent pas et aucune personne d’entre elles ne peut imposer sa volonté.

Chaque force politique va maintenant s’engager selon ses convictions pour constituer ou pas la majorité au tour de la vision politique de SEM Félix Antoine Tshisekedi, Chef de l’État qui est désormais le seul dénominateur commun !

Pourquoi est-ce que le FCC et son autorité morale le dénommé Joseph Kabila né Hypolite Kanambe Kazemberere sont les grands perdants de cette nouvelle configuration politique ?

  1. Dès l’annonce officielle de cette information, le gouvernement de Sylvestre Ilunga Ilunkamba sera démissionnaire et toute la gestion quotidienne de l’état ne se fera uniquement que selon l’arbitrage du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, Chef de l’État !
  2. Le PPRD négociera en mode de survie et dans la faiblesse parceque dès la reprise des vols internationaux les enquêteurs de la Cour Pénale Internationale (CPI) viendront à Kinshasa pour solliciter l’entraide judiciaire à la République Démocratique du Congo pour engager des poursuites judiciaires à l’encontre des plusieurs membres de ce parti politique qui sont nommément cités dans des nombreux crimes qui étaient commis en République Démocratique du Congo il s’agit notamment des crimes de guerre, des crimes de génocide, des crimes contre l’humanité, des exécutions sommaires et extrajudiciaires, des fosses communes de Maluku, Kasaï etc.
  3. La personne de l’autorité morale du FCC notamment le dénommé Joseph Kabila né Hypolite Kanambe Kazemberere étant sous le viseur de la justice internationale qui le réclame, il n’est pas exclu que plusieurs personnalités membres de son propre parti le PPRD et le FCC ne puissent pas prendre leurs distances avec cet individu qui devient encombrant pour eux et qui devrait probablement être neutraliser au nom de la raison des États !
  4. L’administration de la justice de la République Démocratique du Congo s’apprête à ouvrir des procédures judiciaires sur des grands dossiers de détournement des deniers publics que les procureurs doivent se saisir après le retrait des 3 propositions de loi Minaku et Sakata.
  5. Le nom d’Albert Yuma Mulimbi est nommément cité dans le dossier du detournement des 200 millions $ américains de la Gécamines et 10 barils d’uranium disparus.
  6. Le nom de l’ancien Premier Ministre Augustin Matata Ponyo Mapon est nommément cité dans le dossier relatif à la campagne agricole de 2012-2014 où plus des 70 millions $ américains sont portés disparus.
  7. Le nom de l’ancien Premier Ministre Augustin Matata Ponyo Mapon est encore nommément cité dans le dossier de détournement des fonds publics qui étaient destinés à l’achat des locomotives pour 435 millions $ américains de la banque Mondiale et 50 millions $ du gouvernement de la RDC.
  8. Le nom de l’ancien Ministre des télécommunications Kin Key Mulumba est nommément cité dans le detournement des fonds publics qui étaient destinés au projet de la fibre optique. C’est plus des 25 millions $ américains qui étaient débloqués par le gouvernement de la RDC sans aucune contrepartie.
  9. Plusieurs cadres du PPRD dont nommément cités dans les dossier des fonds du FPI qu’ils avaient emprunter et qui représentent plus des 140 millions $ américains non remboursés à ce jour.
  10. Le nom de l’ancien Premier Ministre Augustin Matata Ponyo Mapon est nommément cité dans le detournements des fonds publics qui étaient destinés au dossier du par agricole Bukanga-lonzo où plus des 200 millions $ américains y ont étaient investis sans aucun rendement ni matériaux de production.
  11. Le dossier de la redevance logistique terrestre représente plus de 50 millions $ américains qui étaient mobilisés pour réhabiliter les rails de l’ex-Onatra « Kinshasa-matadi ». Aucun rails n’a été réhabiliter.
  12. Le dossier GO-PASS de la RVA représente plus des 15 a 20 millions $/an mobilisés depuis 2009 soit plus des 200 millions $ USF.
  13. Le dossier du Contrat Sino-congolais représentant plus des 6 milliards $ américains n’est jamais justifié jusqu’à ce jour.
  14. Le nom de l’ancien Premier Ministre Adolphe Muzitu est nommément cité dans le dossier de la réhabilitation de la route lutendele aurait coûté plus des 25 millions $ américains pour 2 km seulement de construction.
  15. Le dossier de la réhabilitation du Palais du peuple pour un coût du projet des 22 millions $ américains est sans suite jusqu’à ce jour.
  16. Le nom de l’ancien Premier Ministre Augustin Matata Ponyo Mapon est nommément cité dans le dossier de la construction des passerelles sur le boulevard Lumumba pour un coût de 15 millions de dollars américains (15 207 163,73 $) est sanssuite.
  17. Le nom de l’ancien Premier Ministre Augustin Matata Ponyo Mapon et certains de ses Ministres sont nommément cités dans le dossier de la construction des stades municipaux pour un coût des 5 millions $ américains est un chantier inachevé.
  18. Le dossier des machines a voté pour un coût des 1 milliards $, en réalité elle aurait coûté dix fois moins. Nangaa et Bazengezi nous doivent des explications.
  19. Les noms de l’ancien Premier Ministre Augustin Matata Ponyo Mapon et certains de ses Ministres notamment Maker Muangu sont nommément cités dans le dossier de la construction des 1000 écoles dans toutes les provinces de la République Démocratique du Congo pour un coût des 198 255 754 $ américains.

Les caciques du régime criminel de l’afdl au Congo avaient auraient abondamment volés pour s’enrichir et aussi enrichir leur autorité morale le dénommé Kabila Joseph à qui il remettait une sorte des dîmes.

La justice est entrain de se saisir de tout ces dossiers judiciaires pour relancer les programmes sociaux économiques en République Démocratique du Congo !

Nous avons l’habitude de dire que la démocratie et l’état de droit sont des biens culturels qui avaient mis plus des 100 ans pour être incorporés dans les habitudes et mœurs des individus dans le monde occidental blanc où aujourd’hui les biens publics sont respectés.

En conclusion qu’est ce qui fait peur aux dirigeants du régime criminel de l’afdl au Congo et le FCC ?

Ce qui fait peur aux membres de cette association c’est de pouvoir répondre à la justice par rapport :

  1. 32.000.000$ americains qui étaient destinés à la SNEL.
  2. 22.000.000$ americains qui étaient destinés à la construction des passerelles dans la ville province de Kinshasa.
  3. 25.000.000$ americains qui étaient destinés au parc de Bukanga lozo.
  4. 555.000.000$ americains qui étaient destinés à la construction de l’aéroport interdépartemental de N’Djili.
  5. 500.000.000$ qui étaient destinés au financement du FPI.
  6. 100.000.000$ qui étaient destinés à la construction des stades municipaux sur toute l’étendue du territoire national de la République Démocratique du Congo.
  7. 100.000.000$ qui étaient destinés au déploiement de la fibre optique sur l’étendue du territoire national de la République Démocratique du Congo.
  8. 200.000.000$ qui étaient destinés à la Gécamines.
  9. 876 000.000$ américains qui étaient destinés à la Gécamines.
  10. 1.300 000 000$ américains qui étaient destinés à la CENI avec la machine à voter.

Dont acte
Maître Beylard David PhD
Attorney at Law

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :