Aller au contenu principal

Pour ses propos belliqueux et ses menaces, le Général John Numbi mis à la disposition de l’Auditorat militaire de Lubumbashi

Débouté de son poste de responsabilité à la tête de l’inspectorat général de l’armée, le Général Jhon Numbi avait résolu de parler dans les médias. Ses dires ont laissé plusieurs observateurs perplexes ayant arrivé à la conclusion que ce dernier a violé délibérément le principe sacro-saint de la discipline qui règne au sein de l’armée.

« Le Président de la République a été induit en erreur (…). Je suis là Sentinelle des Katangais(…) Je ne suis pas un agneau, il ne faut pas me pousser…, avait-il indiqué à ses visiteurs.

Les nouvelles qui viennent de Lubumbashi de mardi attestent que la hiérarchie des Fardc a résolu de mettre le Général John Numbi à la disposition de l’Auditorat militaire de Lubumbashi pour qu’il s’explique sur ses menaces et ses propos belliqueux.

Sous sanctions occidentales, le Général John Numbi est jusqu’ici présenté comme le premier suspect dans l’assassinat de l’activiste des droits de l’homme Floribert Chebeya et son Chauffeur fidèle Bazana.
Sa mise à l’écart lors du récent remaniement de l’armée a été saluée par les États-Unis d’Amérique qui se sont dites ouverts à appuyer le gouvernement congolais à améliorer les conditions de vie des militaires.

Liberté plus

Un commentaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :