Aller au contenu principal

PRDC : Gabriel Kyungu alerte sur l’intention de certains acteurs politiques à créer le désordre dans la région du KatangaRDC : Gabriel Kyungu alerte sur l’intention de certains acteurs politiques à créer le désordre dans la région du Katanga

Le président National de l’Union des Nationalistes Fédéralistes du Congo (UNAFEC), Antoine Gabriel Kyungu, a mis en garde ceux qui, selon lui, ont l’intention de perpétrer du désordre dans la région du Katanga. 

 » Avant qu’il ne soit trop tard, je mets en garde tous ceux-là qui ont l’intention de créer le désordre ici.  Qu’on laisse nos enfants étudier calmement, car nous savons qu’il y en a qui veulent créer la guerre, de désordre pour rien. Hier, ils étaient au pouvoir et n’étaient plus Katangais. Aujourd’hui, ils redeviennent Katangais. Aujourd’hui, Kyungu wa Kumwanza est taxé de traître parce que j’ai accepté de travailler avec le Président Tshisekedi.  Je les appelle d’arrêter leurs manœuvres qui visent à déstabiliser le Katanga  » , a dit Antoine Kyungu wa Kumwanza devant des milliers de ses militants de l’UNAFEC ainsi que ceux de la jeunesse de l’Union pour la démocratie et le progrès social UDPS, fédération de Lubumbashi ce dimanche à la permanence de l’UNAFEC, dans la commune de la Kenya.

Une occasion pour cet allié de Tshisekedi dans la région du Katanga d’appeler à la paix et la non violence.

 » Ce n’est pas à notre niveau de prôner la violence. Un vrai leader, c’est celui qui doit donner du travail à la jeunesse. Etienne Tshisekedi me disait toujours qu’il est important de résoudre des problèmes par la voie de la non violence. Voilà pourquoi nous devons éviter cette voie de la violence et chercher à ne pas compliquer l’élan de travail du Président de la République en prônant la paix rien que la paix « , a t-il ajouté.

La région du Katanga fait face à plusieurs problèmes dont ceux liés à l’insécurité et des dernières manifestations anti-Malonda, lesquelles ont occasionné morts d’hommes côté manifestants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Des enquêtes ont été ouvertes, selon le gouvernement provincial du Haut-Katanga , et devraient permettre de dégager le degré de responsabilité dans ce dossier.

José Mukendi, à Lubumbashi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :