Aller au contenu principal

LISEZ CETTE INTERVIEW ANONYME SUR L’AFFAIRE DIEUDONNÉ DIKITA MAKUBAKUBA.

LU ET TRANSMIS TEL QUE….!

Laurent BATUMONA et Azarias RUBERWA qui attendaient d’être nommés lors des dernières mises en place de FATSHI, ont fait parler d’eux dans une affaire qui n’en était pas une. Et la justice manipulée, condamne un supposé auteur sur une loi imaginaire et inexistente en RDC.

QUESTIONS ET RÉPONSES.

Q. Existe t’il une loi sur la cybercriminalité en RDC?
R. Vous savez, l’honorable Professeur Tony Mwaba avait, il y a déjà quelque temps, fait une proposition de lois quant à ce, et à ce jour ce projet traîne au bureau de la présidente de l’assemblée nationale. Donc, il n’existe pas de loi qui régit la cybercriminalité en RDC.

Q. En absence de la loi, quelqu’un peut-il être condamné en justice pour des faits relayés sur internet?
R. Si la loi est muette sur un fait, les juges et les magistrats ne peuvent pas en imaginer une pour condamner quelqu’un. Seuls les législateurs en créent.

Q. Parlons de Dieudonné Dikita Makubakuba. Que lui est-il reproché ?
R. Il lui est reproché d’avoir relayé en date du 18 Avril 23h, une info qui circulait depuis 20h du même jour dans le groupe debout muluba Kasaï. Une info qui avertissait d’une imminence d’un coup d’état en RDC et il y figurait le nom de monsieur Laurent Batumona. Et ce dernier a porté plainte contre Dieudonné pour avoir relayé cet avertissement en appliquant les dispositions de l’article 64 de notre constitution.

Q. Fallait-il qu’il soit directement emprisonné pour ça ?
R. Ce qui est étonnant est d’avoirs le fait de voir le parquet recevoir une telle plainte, sachant pertinemment bien qu’il n’existe pas une loi qui fait référence à une telle pratique. Nous avons dit ci-haut qu’un projet de loi en gestation traîne dans les tiroirs du bureau de l’assemblée nationale. Comprenez aussi que nous sommes devant des magistrats kabilistes qui continuent à torpiller les textes et les lois de la République.

Q. Par quel mécanisme Azarias RUBERWA s’est retrouvé dans ce dossier ?
R. Ruberwa, selon les informations dont nous disposons, a été influencé par Laurent BATUMONA qui n’a pas réussi à le faire avec le général Gabriel AMISI dit Tango Four. La seul chose que les congolais doivent comprendre est que, Ruberwa est cité sur les réseaux tout ce dernier temps et on l’accuse d’avoir des cadavres des congolais chez lui. Nous avons tous suivi des audios qui ont circulé. Allez sur Google avec mot clé « Azarias Ruberwa coup d’état », vous verrez des liens qui ont propagé cela.
En aucun moment le nom de Dikita apparaît. Comme il faut trouver un bouc émissaire et en faire un cobaye, Ruberwa en complicité avec Monsieur Laurent Batumona, a aussi déposé plainte contre le même individu et au même parquet alors que la première plainte de Ruberwa était déclarée non recevable.

Q. Le dossier transmis au parquet après l’arrestation de DIKITA et son transfèrement à la Prison de Makala. Comment les choses se sont passées au jugement pour que Dieudonné soit maintenu en détention avec condamnation ?
R. Mr Dieudonné est amené par l’inspecteur de l’iINTERPOL au parquet de Kalamu sa juridiction. Signalons que cet inspecteur dont nous taisons le nom avait déclaré monsieur Dieudonne non coupable et pouvait être immédiatement relâché n’eut été l’insistance du procureur de Kalamu qui a tenu à tout prix avoir l’accusé dans ses amigos.
Pendant qu’on pensait qu’il allait être libre au parquet de Kalamu, le PG Mukonkole demande le dossier pour information à Gombe et pendant ce temps, Kalamu lui fait le MAP pour la prison de MAKALA.. Or, selon l’avocat général de la Gombe,aucun mandat d’arrêt n’était pas émis.
Mr Dieudonné déjà prisonnier à Makala, le parquet de Gombe reçoit la plainte de Ruberwa pour les mêmes fait, alors que Mr Ruberwa devrait se constituait partie civile. Ce qui fait qu’il est arrêté et jugé doublement pour les mêmes faits. Vous comprenez vous même qu’à partir d’ici, l’acharnement est établi à son égard. Pourquoi et pour quel crime alors que, les gens qui ont pris les armes dans ce pays pour tuer les congolais entre autre Ruberwa sont en liberté ?

Q. Et au tribunal, comment a-t-il était jugé ? Y a-t-il eu des preuves que le ministère publique a apportes pour appuyer sa condamnation ?
R. Déjà à son audition devant le magistrat de la Gombe venu l’auditionner en l’absence de son avocat, Mr Dikita a renier tout rapport avec les publications contre Mr Ruberwa, qu’il a traité des montages faits par la partie Ruberwa pour l’accuser.
Et devant les juges, la partie civile Ruberwa et Batumona ensemble, puisque rappelons que, comme c’était les mêmes faits, on a fusionné la plainte de Batumona et Ruberwa. Concernant Batumona, avec preuve à l’appuie, Mr Dikita et ses avocats ont prouvé qu’il était consommateur et non auteur. Pour le cas de Ruberwa, Ruberwa avait dit détenir un audio de la voix de Mr Dikita en appuie de sa plainte en dehors des copies des pages Facebook attribués à Dieudonné Dikita. Or, lorsqu’on parcours le mur de Dikita, il y a aucune publication contre Ruberwa, c’était donc à la partie civile de prouver devant le tribunal, où ils ont eu les copies avec l’entête du Facebook de Mr Dieudonné. Ils n’ont pas eu de réponse. Ils ont dans les jours qui suivaient, écrit à Facebook sur mandat du procureur, pour obtenir le contenu de son mur sur la période indiquée. L’opinion doit retenir que, Facebook a indiqué qu’ils n’ont rien concernant la publication alors que, le contenu supprimé par l’auteur est effacé des serveurs de Facebook 3 mois après. Si Mr Dikita était auteur de ces publications contre Ruberwa, Facebook devrait en cette date, garder les preuves. S’agissant de l’audio dont Mr Ruberwa avait affirmé détenir au parquet, cet audio a disparu et ils n’en ont plus parlé.

À CHACUN SON JUGEMENT…!

DIANSOMI dia NZILA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :