Aller au contenu principal

L’HALLALIL: Le FCC , c’est , aujourd’hui,  le radeau de la méduse qui s’accroche , désespérément, au vent.

Et le moins que l’on puisse dire est que  » le vent a tourné  » ( une lapalissade ) sur l’échiquier politique de la Rdc et , mieux que quiconque , le moins régressif du groupe , mais peu diplomate aussi ,  l’autre face de la médaille, a conscience et le voilà monter au créneau pour exiger le respect du calendrier électoral pour le cycle de 2023.

Il est clair que, démontée la mécanique de la tricherie , dans l’organisation des élections ( processus qui est en cours ) , le FCC ne peut recueillir aucun suffrage à ce rendez-vous.

Il faudrait comprendre , par cela , par ce coup d’épée dans l’eau,  que notre professeur est aux abois ( et très clairement , au plan de la ressource financière ) et lui faire comprendre, incidemment,  qu’il ne pourra se faire la santé financière de sitôt ,  lui fait donner , en désespoir de cause, dans le bluff , cet effet d’annonce , de mobilisation des électeurs, sans lendemain possible pour ces naufragés.

Que le peuple congolais ne lui prête , surtout, pas attention. 

Allain Decode

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :