Aller au contenu principal

AFFAIRE FARINE : L’avocat général Charles Kabozia est corrompu jusqu’au cou et il est poursuivi pour 5 chefs d’infraction.

Selon nos sources Monsieur TONY BANDIO MUNONGO, résidant au numéro 7, avenue Chemin Public quartier Golf les Battants, commune Lubumbashi à Lubumbashi, a été arrêté en date du 23 juin 2020 à 10 heures dans le cabinet du Ministre de l’économie du gouvernement provincial du Haut-Katanga,

Monsieur Thierry MAGHOMA par l’avocat général Charles KABOZIA du parquet général près la Cour d’Appel du Haut-Katanga et acheminé à la police judiciaire où il sera entendu pendant plusieurs heures par l’OPJ Jonathan MUKUNA.

Et ce dernier lui a demandé 5000$US (dollars américains cinq mille) à titre de caution pour sa mise en liberté provisoire.

Mais Mr Tony Munongo ne disposait que de 1500 $US (dollars américains mille cinq cent) qu’il a remis audit inspecteur à titre de caution et ledit inspecteur ira remettre ladite somme à l’avocat général Charles KABOZIA et par la suite transfèrera Mr Tony Munongo au cachot du Tribunal de Grande Instance de Lubumbashi aux environs de 19 heures sans aucun document ne justifiant ni son arrestation ni sa détention.

C’est ainsi que le lendemain, l’avocat général Charles KABOZIA ouvrira un dossier sous RMP2325/025/PG/KAL.

Au cours de l’audition et en présence de l’avocat du Prévenu Maître Christian MUKENDI KABONGO, ledit avocat général va exiger à Monsieur TONY BANDIO MUNONGO de reconnaitre faussement qu’il a touché la somme de 7.000.000 $US (Dollars américain sept millions) de la part du gouvernement provincial du Haut-Katanga et de promettre sur PV qu’il allait rembourser incessamment la colossale somme.

Proposition que Mr Tony Munongo a refusé catégoriquement.

Ainsi, il va déposer les pièces du montant transféré par voie bancaire à son entreprise, lesquels pièces attestent le montant réellement transféré et non pas sept millions de dollars (7000.000 $US).


En outre, il n’a jamais eu confrontation avec un prétendu plaignant. Voilà dans quelles circonstances, l’avocat général Charles KABOZIA va créer un flou et détenir mon client pendant plusieurs jours en violation de la loi.


Par ailleurs, Mr Tony Munongo a déposé une centaine des pièces dont l’avocat général Charles KABOZIA a volé sciemment et délibérément 90% mettant ainsi Tony Munongo en difficulté de se défendre devant le Tribunal de Grande instance de Lubumbashi sous RP 14339/RMP/2325/KAL.

Le comportement et les agissements de l’avocat général Charles KABOZIA, tombent sous le coup des infractions de trafic d’influence, d’arrestation et détention illégale, escroquerie, de vol et faux et usages des faux.

Que ces faits sont prévus et punis par les articles 67, 68, 79, 124 et 125 du code pénal congolais livre II.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :