Aller au contenu principal

Le Chef de l’Etat ordonne à tous les services de se rendre en Ituri (Gouverneur)

Le gouverneur de la province de l’Ituri déplore la tuerie de « plus de 25 personnes. Des corps sont en train d’être retrouvés. Il y a plusieurs personnes qui ont été décapitées. C’est malheureux ».

Sur Top congo, Jean Bamanisa annonce que « les services sont en train de faire le tour des zones qui ont été fortement attaquées ».

Il révèle aussi que « nous sommes en partance, après la réunion que nous avons eue avec le Commandant suprême. Le Chef de l’Etat ordonne à tous les services de se rendre en Ituri. Les Forces armées, la Police et tous les services de sécurité sont en partance pour l’Ituri ».

Jean Bamanisa signale aussi que le Chef de l’Etat va recevoir « le ministre de la Défense et le vice-Premier ministre de l’Intérieur et sécurité ».

Ces massacres ont été perpétrés loin du « centre des opérations qui se trouve à Beni. Là où (ces rebelles) ont opéré, c’est vers Tchadi. On a des difficultés de routes par là. C’est une forêt où les gens habitent ».

Le président de la Société civile de l’Ituri a, quant à lui, parlé de « 35 civils tués, population en débandade et une opération de ratissage en cours ».

Le gouverneur en profite pour démentir l’information selon laquelle « plus de 400 militaires FARDC déposent leurs armes à leurs Officiers par manque de vivres ».

Pour lui, « il y a une opération sur l’identification des militaires et des policiers. C’est tout ce qui se fait ».

Forces démocratiques alliées, les ADF sont un groupe armé Ougandais regroupant des mouvements d’opposition au présiden Yoweri Museveni, fondé en 1995.

« Ce matin, les rebelles ADF ont tué plus de 35 de personnes à la chefferie de Banyali Shabi en territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri », déplore le président de la Société civile.

Jean-Bosco Lalo précise que « ce bilan s’avère être provisoire. On attend encore peut-être qu’on va découvrir d’autres corps ».

Débandade

« La population est débandade. Les éléments des FARDC qui étaient au front continue à faire le ratissage. On attendra le résultat final de leurs actions menées contre les ADF à la fin de la journée ».

Jean-Bosco Lalo fait savoir que  »jusque-là aucune communication n’est faite du côté des FARDC sur le bilan ».

Forces démocratiques alliées, les ADF sont un groupe armé Ougandais regroupant des mouvements d’opposition au présiden Yoweri Museveni, fondé en 1995.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :