Aller au contenu principal

L’AMI BARNABAS : L’ÉNERGIE DU DÉSESPOIR

De guerre lasse , car , de plus en plus , conscients que la LECTURE TRANSVERSALE de la Constitution du 18 février 2006 et d’autres textes en la matière aura , énormément , fait défaut dans le camp , s’étant endormis sur les généralités , les juristes , perspicaces et humbles , du Fcc  se sont résignés par rapport aux dossiers politico-juridiques ayant fait débat : N’est-ce pas qu’ à l’évidence nul n’est tenu ?

Cependant , l’  » ami  » , le professeur , qui ne connaît pas les arcanes du droit continue à guerroyer , levant son  » petit droit  » contre les jurisconsultes eux-mêmes.

On croirait rêver :  » État de droit » réclamé , ainsi , par une personne , sans componction , indifférente aux crimes de sang et économiques commis contre les congolais par Joseph Kabila que , lui , le professeur , manifestement en manque d’argent facile , voudrait , malgré tout , voir sur le starting-block aux prochaines élections présidentielles.

             Allain DECODE 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :