Aller au contenu principal

Katumbi chez Tshisekedi : détricotage de « Genève »

Par Cheik FITA

Moïse Katumbi le Président de « Ensemble pour la République » a été reçu par le Président Félix Tshisekedi le samedi 7 novembre 2020 dans le cadre des consultations initiées par le Chef de l’Etat. A quatre jours près, cela faisait deux ans qu’ils s’étaient séparés de la façon que l’on connaît, après le couac de Genève. Ce couac avait divisé l’opposition d’alors en deux tendances qui s’étaient copieusement tapés dessus.

Focalisés sur la présidentielle, les anciens opposants avaient laissé Joseph Kabila se fabriquer une majorité au parlement, au Sénat et dans la direction des provinces.

Depuis janvier 2019, Joseph Kabila emploie cette « majorité » pour faire chanter son successeur, au lieu de la mobiliser pour le développement et les actions au profit du peuple.

Ce qui devait arriver est arrivé. Comme le dit si bien un proverbe swahili : « Mwenye Kiake a atshake ». (Celui qui a un défaut a difficile à s’en départir).

Habitué au pouvoir pour le pouvoir et pour l’enrichissement sans cause, le clan Kabila en mariage de raison avec la plateforme CACH a vite montré son impossibilité génétique à se muer en force progressiste et pro-intérêts du peuple.

Et c’est le crash.

Les anciens opposants à Joseph Kabila vont maintenant tenter de reconstruire la dynamique qui avait obligé le « Raïs » à jeter les gants et à désigner un dauphin.

Après Genève n’est plus comme avant Genève, il y a eu des plaies, il y a eu des ratés politiques qui ont profité à l’adversaire d’antan.

L’expérience rend sage dit-on. Il en faudra des tonnes à cette nouvelle dynamique appelée « Union sacrée pour la Nation ».

Durant la même journée du samedi, d’autres personnalités ont également été reçues notamment,

Le sénateur Bahati Lukwebo transfuge du FCC mais ayant un grand poids politique sur l’échiquier national,

Le Patriarche Kyungu wa Kumwanza,

L’ancien député Ne Mwana Nsemi,

Les musiciens Congolais, grands leaders d’opinion mais parfois véhicules de certaines antivaleurs hélas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :