Aller au contenu principal

Néhémie Mwilanya, Kalev Mutond et André Kimbuta bientôt aux arrêts pour spoliatiion des résidences de l’État congolais

De plus en plus d’agitations se font sentir du côté FCC, et l’ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila n’en échappe pas!

Sachant qu’il est dans le collimateur de la justice congolaise pour spoliation des biens de l État congolais, Néhémie Mwilanya essaie de blanchir d’avance son nom…

Il y a quelques temps, il avait déclaré avoir acheté la villa sur l’avenue des Ambassadeurs.
Des sources bien connectées nous ont informées que c’est faux. « Cela est un mensonge éhonté », disent-elles. « Cette maison ainsi que la parcelle occupée par l’ancien gouverneur Kimbuta furent des résidences de l´Etat congolais. L’une des ces deux parcelles était mise à la disposition du Ministère des Affaires étrangères. Pour preuve, le feu Mushobekwa, nommé ministre des affaires étrangères ainsi que le Feu Zaidi Ngoma, nommé Vice-président y avaient aussi habité », ajoutent-elles.

Pour ces sources qui sont très proches de l’ex DirCab, « Néhémie Mwilanya agitator ainsi parce qu’il se sait dans le collimateur de la Justice congolaise ».

Elles demandent aux Congolais de se souvenir de l’affaire de la résidence de l’ambassade qu’il avait tenté de spolier…

Ancient DirCab ou pas, elles veulent que la justice congolaise étant libre, fasse son travail!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :