Aller au contenu principal

LES ATTENTISTES DU CHAOS AU LUALABA NE SONT PAS A LEURS DERNIER CHEVEUX DE PANNIQUE DEPUIS LE PASSAGE DE L’IGF EN PROVINCE ET LA DYNAMIQUE POLITIQUE EN RDC

Ils en font dersormains carrière, ces éditorialistes en fake news qui écrivent ce qui leurs passent par la tête sous le vent du desespoir et coaching de leurs ainés qui ont espérés voir la province s’estomper dans sa fonctionnalité globale à travers l’institution au devant de l’action publique « l’Exécutif Provincial » en personnifiant la gestion de la province du Lualaba en Muyej Mangez Mans. Ce sont des absences, blocage et interférence communicationnels, dissimulation dans les affaires publiques que font montre désormais certains acteurs au sein du gouvernement provincial pour accomplir leurs dessein sus-évoqué comme stratégie de mise.

Par effet contraire et à leur grand désaroi ces fanfarons de Muyej s’étonnent de voir le leadeship visionnaire qu’incarne Fifi MASUKA SAINI dans l’arène politique Lualabaise voire sur l’étendue de l’Ex-province du Katanga. Les faits politiques qui s’enchainent au niveau national sont signes précurseur de leur perte des repères politiques et par conséquent cet acharnement dans la province du Lualaba sur cette personnalité politique et tous ceux qui sont décidés à l’accompagner.

Ces pro-Muyej qui ONT JURES ET VEULENT A TOUT PRIX SEMER CONFUSION au sein de la population déterminée à accompagner son Excellence Vice-Gouverneur et Gouverneur A.I dans la gestion de la Province et toutes les personnes dévouées à sa cause ; possédant la bonne volonté, le courage à travers leurs compétences aider son Excellence FIFI MASUKA dans la continuité et l’insufllation d’une nouvelle vision dans la gestion de la Res Publica au dévant de la Province du Lualaba

Tenez :

  • Ce sont des attaques personnels et politiques mensongères sans éthique fabriqués de toutes pièces à l’égard de Fifi Masuka, montés par ces fossoyeurs au Lualaba et leurs mentors espérant et déterminés à en finir avec la province du Lualaba, ternir une fois de plus l’image du Vice Gouveneur et Gouverneur A.I qui étonnent plus d’uns. Fake-news dépoussierés démentis humblement par une communication franche et objective des gens volontiers au rénouveau fonctionnel dans la gestion des affaires publiques à travers des actions terrains palpables touchant le Lualabais le moins considéré ;
  • Comme si cela ne suffissait pas, des assailles ciblées au quotiien sont adressés envers tous ceux qui s’illustrent au travers la place publique (médias et réseaux sociaux) pour laver l’opprobre sur cette personnalité politique de haute facture nous citons Fifi Masuka et qui relayent la bonne information « la vraie » au profit de l’auditeur-lecteur Lualabais et Congolais en général. C’est ici que nous inscrivons les charges diffamatoires de toute sorte à l’égard ; du journaliste Pierrot LUWARA, David KAUZ et l’acteur-analyste politique Victor TSHIFUTSHI que l’on a déliberemment considéré comme journaliste à cause de son éloguence, son sens éthique et son orthodoxie dans l’autopsie des faits politiques alors qu’il est politologue de formation et du reste, en ce que je sache sur son niveau de vie socio-économique n’a à se plaindre d’aucune manière à l’instar des élucubrations plaintives portées à son endroit.

Certes dans les heures, jours qui suivent ; il est attendus de ces appréntis sorciers éditoriaslites de MUYEJ et de leurs mentors ; la liste-suite des noms des personnes dévouées à la cause de Fifi MASUKA et de la Province qu’ils veulent à tout prix découragés. Une question mérite dêtre posé ici, qui est la prochaine sur votre liste ? A vous le clavier chers Djalelistes de MUYEJ.

  • Incitations de la jeunesse et autres groupes sociaux pour des actions de sabottage au travers des ménaces téléphoniques sous anonymat comme il en est de leurs coutumes afin de semer pannique et chaos, pour qu’à la suite ; justifier la non maitrise dans la gestion de la province par Son Excellence Fifi Masuka.
    C’est ici que nous inscrivons l’action dénommée appel à la journée « Province morte » si reprise des activités academiques il n’y a pas qui était prévue le lundi 25 janvier 2020 par les étudiants et saluons à juste valeur la Coordination Provinciale des Etudiants du Lualaba COPRELU en sigle au travers ces membres representants ainsi tous les étudiants du Lualaba qui privilegient le « dialogue avec les autorités politico-administratives-academiques » afin de questionner le fait sur « la non reprise des activités academiques due à la pandemie à COVID-19 » en s’impregnant des élements y relatifs; signe de responsabilité et pacifisme de la jeunesse Lualabaise « la vraie jeunesse» au travers la province dans la manière de réclamer le droit à l’éducation pourtant acquis constitutionnement reconnu ;

L’apprehension du pouvoir politique de proximité du peuple et avec les différentes structures incarnant les pouvoirs (Exécutif, Législatif, judiciaire et voire communicationnel/presse) de la société Lualabaise dans son ensemble par MAMA WA ROHO pour les uns et FIFI MASUKA Béton pour les autres ; traduit parfaitement la vision du Chef de l’Etat Félix Antoine TSHISEKEDI « le Peuple d’abord » matérialiser en actes dans la gestion de la RES PUBLICA donnant à cet effet migraine à ceux qui, hier se sont évertués à mystifier le pouvoir politique afin d’écarter tout celui ou celle qui en a le goût et dont certains se sont baptisés sous lustre des grands noms du monde politique comme le faisait il y a peu un musicien congolais de renom de la Rumba congolaise.

La thaumaturge politique dont fait montre Fifi MASUKA face aux différents problèmes et enjeux de la province et de la RDC et derrière elle, une équipe des capacités disséminés à travers toutes les structures représentatives de la province, avec des personnes qui ne tergiversent l’ombre d’aucun défi à accompagner le leadership de cette femme aux vertus maternelles et à la vision prévisionniste politique. J’espérer voir ceux-là ; être bon élèves de la dynamique politique qu’elle a implementé en province et qui lui qui ont value toutes les qualifications, mais helas !

Je leurs appelle donc à la répentance devant Dieu, devant les hommes et spécifiquement à travers elle, toutes les femmes du monde , de la RDC et du Lualaba par crainte de voir la colère de Dieu s’abbatre sur eux. Elle qui a grand cœur et auprès de qui, j’exhorte votre pardon en évoquant ici Oscar Wilde qui avait dit : «Pardonnez toujours vos ennemis. Rien ne les rend encore plus en colère. »

SONGA MBELE réfait surface.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :